Handicap : oui, sexe : oui, il nous livre son quotidien difficile. Homme qui ressent beaucoup de douleurs quand il fait l'amour. sujet tabou

Cet homme handicapé brise les tabous sur la sexualité – Défi blogueuse : témoignage 18/21

Témoignage d’une personne handicapée physique léger sur sa vie sexuelle (témoignage numéro 18/21) : Comme expliqué dans mon article vous l’annonçant, je donne la parole à 21 abonné-e-s depuis le 16 Février 2018. A la base, le défi était de publier leurs 21 témoignages sur une période de 21 jours… Mais ! Engagée sur plusieurs projets en même temps, respecter ce délai n’a pas été possible ! Je vais quand même publier les 21 témoignages, mais en plus de temps 🙂 Avec ces témoignages, j’espère permettre à chacun d’avoir une vision de la sexualité plus proche de la réalité que les stéréotypes qu’on nous montre dans les films et les médias mainstream. Apprenons les uns des autres dans le monde idéal des bisounours et des licornes ! 

 

Oxo, un homme hétérosexuel de 47 ans, m’a contactée via ma page Facebook pour me proposer sa contribution à mon blog :
Salut, je peux te parler de ma sexualité si tu veux. Je suis handicapé léger en couple avec ma chérie Nigelle qui est handicapée léger aussi. Nous avons des problèmes de communication et de relations sexuelles en ce moment.
Avec joie. Si tu es d’accord, je pourrais publier un témoignage sur tes difficultés sexuelles liées à vos différents handicaps.
Oui OK pas de soucis.

1. Handicap

Super, je peux commencer par te demander quel est ton handicap ?
Depuis tout petit, j’ai plein de problèmes de santé physique et j’ai subi de nombreuses opérations. Trois semaines après ma naissance, j’ai eu la sténose du pylore, j’ai été opéré d’urgence [N.D.L.R. : maladie provoquant des vomissements chez le nourrisson, nécessite une intervention chirurgicale – plus d’infos ici]. Puis j’ai dû me faire opérer des oreilles, des testicules, du canal carpien, … J’ai aussi eu trois accidents de voiture… Pas de chance moi.
En effet… C’est fou tout ce qu’il t’est arrivé.
Oui et la dernière opération en octobre 2018 s’est bien passée. Mais il y a eu quelques soucis avec les pansements dont je suis tombé allergique.
Ah oui tu te fais très souvent opérer…
J’avais un problème de lipome [N.D.L.R. : tumeur bénigne constituée de tissus graisseux – plus d’infos ici] qui me faisait mal au bras et au ventre depuis longtemps. Les chirurgiens m’on enlevé ça et maintenant ça va bien. J’avais repris le travail 3 jours après l’opération, mais avec des soins tous les jours pendant un mois jusqu’à guérison complète.
D’accord, tant mieux si tu vas bien actuellement 🙂
Est-ce que tu peux me parler un peu de ta compagne ?
Nigelle et moi on se connaît depuis bientôt 10 ans. Moi j’ai 47 ans, elle 27 ans. Nous avons décidé de nous marier, elle m’a dit oui.
OWW Félicitations !! Et tu me disais qu’elle avait un handicap léger aussi ?
Oui, elle est épileptique et un peu bipolaire.

2. Vie quotidienne et vie de couple

Et comment ça se passe au quotidien ?
Je travaille en blanchisserie en ESAT, et je rentre à la maison le soir. Dans ma vie privée, je ne sors que quand Nigelle est avec moi. Et j’ai quelques amis, pas plus de 10. Sinon j’ai des amis virtuels, et heureusement que j’ai la famille qui est gentille avec moi.
[N.D.L.R. : ESAT = Etablissement et Service d’Aide par le Travail. D’après le site Internet du service public Français : « Un Ésat est une structure qui propose aux personnes en situation de handicap une activité professionnelle et un soutien médico-social et éducatif. Cette structure accueille des personnes dont les capacités de travail ne permettent pas de travailler dans une entreprise ordinaire ou une entreprise adaptée. L’Ésat peut parfois disposer d’un foyer d’hébergement pour accueillir les personnes en situation de handicap en dehors de leur temps d’activité. »]
Tu vis seul du coup ?
Oui, Nigelle travaille à un autre ESAT, et elle dort au foyer là-bas. On vit ensemble un weekend sur deux.
D’accord.

3. Difficultés sexuelles et conjugales

Et tu me disais que vous aviez des difficultés sexuelles ?
Oui. Le problème vient parfois d’elle, parfois de moi.
On ne se voit pas souvent, et quand on se voit parfois c’est impeccable, parfois j’ai des douleurs qui me font mal et qui me dérangent. D’autres fois c’est elle qui a un souci.
Ça te fait mal où ? Au dos ? Aux bras ? Au sexe ? Aux jambes ?
Partout des fois.
Quand j’ai pas mal tout va bien, mais quand j’ai mal c’est moyen. 
Le problème c’est que ça gêne Nigelle : elle a peur de me faire mal.
Oui je comprends.
Quand j’étais petit, une de mes opérations s’est mal passé. J’en fais encore des cauchemars parfois. J’ai été ouvert alors que j’étais mal endormi, ça m’a traumatisé. A cause de cette opération, j’ai peur d’avoir mal. Des fois quand on fait l’amour avec Nigelle, je crois avoir mal, mais en fait non.
Pas facile tout ça ! Et comment vous faîtes pour gérer vos difficultés avec ta compagne ?
On discute longtemps pour résoudre nos problèmes.
Je sais que Nigelle a eu une enfance difficile, elle m’en parle souvent, c’est pas de sa faute, c’est comme ça c’est la vie.
C’est sûr que la vie n’est pas toujours tendre, mais quoiqu’il se passe, il existe toujours des solutions ou au moins des améliorations 🙂
On va essayer de prendre rendez-vous avec une sexologue femme ou une sexothérapeute de couple pour trouver des solutions justement.
C’est une excellente idée de consulter quelqu’un 🙂

4. Pornographie et prostitution

Il y a aussi le problème de la pornographie.
Je pense consulter aussi une addictologue car je regarde des photos de femmes nues sur Internet et Facebook, et aussi des vidéos érotiques sur des sites X.
Oui, si regarder ces images prend trop de place dans ta vie au point ou ça interfère avec ta vie sociale par exemple, alors il s’agit probablement d’une addiction. Une addictologue saura t’aider à être moins dépendant
Le problème c’est que j’aime ma compagne.
Je veux arrêter internet. Arrêter les vidéos érotiques.
Tu sais, contrairement à l’idée répandue, regarder des images érotiques, ce n’est pas tromper ta compagne. Tant que ça n’interfère pas dans votre relation, tu as le droit d’en regarder. Tu as le droit d’avoir ton propre jardin secret.
A ton avis, je suis addict ?
Tu regardes ces images à quelle fréquence ? Est-ce que ça a des conséquences négatives sur ta vie ?
Je regarde quand Nigelle n’est pas avec moi. Elle est au courant.
D’accord, donc tu en regardes tous les jours sauf un weekend sur deux si je comprends bien. C’est vrai que ça semble beaucoup. Là comme ça, je n’ai pas la compétence pour poser un diagnostic d’addiction, mais en effet je pense qu’il serait judicieux de consulter une addictologue. Elle a exactement les compétences nécessaires pour t’apporter une aide.
Oui, merci. Tu connais radio sud sinon ?
Oui, avec Louise Lahaie.
Je remercie l’équipe de radio sud de m’avoir répondu. J’ai témoigné sur leur radio en 2017 pour défendre les droits des personnes handicapés qui veulent des accompagnateurs ou accompagnatrices sexuels. En France la loi interdit l’accompagnement sexuel pour les handicapés. C’est autorisé dans d’autres pays mais pas en France. 

Oui, enfin pas exactement, la prostitution est légale en France, mais le proxénétisme et les maisons closes illégal, la sollicitation en public interdite et le client peut être pénalisé… Donc au final on peut effectivement dire que la prostitution est moyennement autorisée, même dans dans le cas d’un accompagnement thérapeutique.

Parce que tu aimerais avoir une accompagnatrice sexuelle ?

Avant de connaître Nigelle, j’étais des fois client d’escort girl. Mais depuis que je suis avec elle, j’ai arrêté de voir des escort girl. Je suis bien avec elle, on est bien ensemble.
D’accord. C’est probablement mieux d’améliorer ta relation avec Nigelle pour avoir des moments intimes satisfaisants entre vous, plutôt que de payer des filles ailleurs, c’est sûr !
Oui, c’est pour ça que je communique avec l’APPAS quelques fois.
[N.D.L.R. : APPAS = Association Pour la Promotion de l’Accompagnement Sexuel des personnes en situation de handicap. Sa mission est d’accompagner les personnes handicapées dans leur vie affective et leur santé sexuelle. L’association peut faciliter la rencontre avec un accompagnant sexuel (terme édulcoré pour désigner un-e prostitué-e formé-e à la sexualité en situation de handicap), mais aussi aider les couples en situation de handicap à se rapprocher et à vivre leur sensualité. Voici la vidéo de présentation de cette association :
Plus d’infos ici].
D’accord, j’espère que vous trouverez des moyens d’améliorer vos relations intimes. Mais vous semblez avoir déjà une belle complicité, et être prêts à recevoir de l’aide de la part de personnes qualifiées pour. Vous avez tout en mains pour que ça se passe de mieux en mieux !!
Merci beaucoup pour ton témoignage. J’apprécie la confiance que tu m’accordes en me racontant les détails pas forcément avouables de ta vie. Pour l’article tu veux garder ton nom ou prendre un pseudo ?
Je prends le pseudo Oxo, et Nigelle pour ma compagne.
D’accord c’est noté. Je t’enverrai l’article avec un mot de passe avant de le publier. Tu pourras me dire si ça te va comme ça 🙂
Bonne soirée Bonne nuit
Tu peux publier sans ma photo s’il-te-plaît merci beaucoup
J’ai bien aimé parlé avec toi merci.

 

Je remercie sincèrement Oxo. Son témoignage donne de la visibilité aux personnes en situation de handicap. Ces personnes sont avant tout des hommes et des femmes, avec des désirs. Il est important pour moi de le rappeler. J’espère que ce genre de témoignages inspirera les personnes confrontées au handicap.

 

Et vous ? Comment vivez-vous votre sexualité ?

 

Laissez-moi votre témoignage en m’écrivant ici ou commentez directement cet article (plus bas). Merci !

Si vous hésitez à vous confier, rendez-vous sur cette page.

 

💕 Love 💕

Morgane Z.

« Bien sous la couette, bien dans la vie ! »


N.D.L.R. = Note De La Rédaction, précision que j’apporte pour faciliter la compréhension du témoignage.

Crédit photographique : Olenka Kotyk (site Internet accessible ici)

Liker / Partager sur votre réseau social préféré :
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.