Heureuse en apparence mais insatisfaite sous la couette – Défi blogueuse : témoignage 9/21

Témoignage 9/21 : Depuis le 16 Février 2018, je réalise mon défi de blogueuse follement motivée ! Comme expliqué dans mon article vous l’annonçant (cliquez ici pour le lire), je recueille les témoignages de 21 abonné-e-s motivé-e-s et les publie sur mon blog, chaque jour pendant 21 jours !
Il n’y a aucune norme en sexualité et je souhaite en parler sans tabous. Il me semble plus juste de laisser la parole à tout-un-chacun pour montrer la “réalité du terrain”, plutôt que de m’exprimer à leur place en m’imaginant des choses probablement erronées. Le but des partages de témoignages est une meilleure compréhension de chacun, quel-le qu’il-elle soit, pour appréhender la sexualité sous un angle plus proche de la réalité que les stéréotypes qu’on nous sert dans les films et les médias mainstream. Ces échanges de témoignages vont nous permettre d’enrichir le dialogue autour de la sexualité et d’apprendre les uns des autres !
Et maintenant, place au neuvième témoignage de la série !

Sur mon blog, on parle du vrai sexe de la vraie vie. Ainsi, on parle des sexualités ou expériences dites “extrêmes” car elles font partie de la vie d’une minorité… Mais on parle aussi et surtout des sexualités vues comme banales car elles concernent une majorité de personnes !!

P’tite canaille est une Française de 38 ans. Elle m’a contactée par Facebook, me disant qu’elle était partante pour témoigner sur sa vie de couple. Par contre, elle voulait le faire rapidement, je lui ai donc envoyé un questionnaire sous format Word. Elle y a répondu et me l’a renvoyé presque instantanément  ! Son mot d’accompagnement m’a faite sourire :

J’ai préféré répondre de suite car après je ne sais pas quand je serais tranquille (mon chéri est en vacances pendant deux semaines et je préfère qu’il ne lise pas par dessus mon épaule… mdr!!!)

Voici donc ses réponses, il ne s’agit pas d’un réel échange, mais presque ! Elle se livre sur l’intimité sexuelle dans sa relation de couple :

 

1. Fidélité, infidélité, questionnements

Coucou ! Merci de nous confier ton témoignage. Sous quel pseudo souhaites-tu apparaître sur mon blog ?

Bonjour, Je prendrais, pour vous parler de moi le pseudo de P’tite canaille… rien de particulièrement en lien avec le sujet, ne vous emballez pas ; c’est simplement le premier nom qui m’est venu.

Depuis combien de temps es-tu en couple ? 

Depuis presque 11 ans.

Est-ce une relation exclusive (vous avez pour « contrat » de n’avoir de relation sexuelle et amoureuse que l’un avec l’autre) ? Si oui, êtes-vous fidèles (chacun de vous respecte ce « contrat ») ?

Est-ce une relation exclusive ? Je me questionne… En effet, nous nous sommes séparés plusieurs fois (à chaque fois de mon fait, car je voulais aller voir ailleurs justement). J’ai ainsi pris le large une fois pendant l’une de nos pauses.

Etant séparés, on ne peut pas considérer que je l’ai trompé.

Par contre, il y a une tendance que je connais et dont j’entends de plus en plus parler : les sextos. J’ai dans mon répertoire, un homme, que je n’ai pas revu depuis presque 12 ans mais avec qui nous échangeons, par période, des textos au contenu qui tourne vite au sexuel.

Est-ce à nouveau de l’infidélité ? Sûrement.

Une ou deux fois par an, il nous prend cette sorte de besoin de nous contacter, uniquement par sms et de nous confier sur nos vies sexuelles respectives et de fantasmer sur ce que nous ferions si par hasard, nous nous retrouvions dans la même chambre d’hôtel… Et puis, après quelques jours, chacun reprend sa vie, on ne se donne plus de nouvelles…

De son coté, mon ami est-il fidèle ? Je pense que oui.

Plus le temps passe, plus je m’interroge justement sur cette pseudo fidélité… Est-il encore possible aujourd’hui de ne rester qu’avec un seul et unique partenaire toute sa vie ? Était-ce surtout valable à l’époque où l’espérance de vie était courte ? Est-ce l’apanage seulement d’une poignée de personnes ? Pourquoi considère-t-on un homme volage comme un Don Juan et une femme volage comme une pute… si si, ce cliché est toujours d’actualité.

Aujourd’hui, on consomme tout, et l’Amour et les relations n’échappent pas à cette tendance.

Il est un livre qui a atterri entre mes mains et qui s’intitule « Bienheureuse infidélité »… Peut-être trouverais-je des réponses à mes questions dans ces pages.

 

2. Insatisfaction sexuelle depuis de longues années

Vis-tu avec ton partenaire ? Si oui, depuis combien de temps et dormez-vous dans le même lit ? 

Nous habitons ensemble depuis 10 ans. Nous partageons donc le même lit depuis 10 ans.

10 ans déjà… Waouh, ce que ça passe vite.

Mais, jusqu’à présent nous avions tous deux des boulots en horaires décalés, et depuis un an il suit une formation dans une autre ville la semaine, donc nous avions chacun quelques nuits seuls, à dormir en diagonale dans le lit. Je parle au passé car bientôt cela va changer : nous avons chacun un nouveau travail (un bébé étant venu réorganiser notre famille) donc bientôt nous dormirons TOUTES les nuits ensemble…

Tu as quelle fréquence de rapports sexuels avec ton partenaire (combien de fois par semaine) ? Pour toi, est-ce bien/pas assez/trop ?

Nous faisons l’amour en moyenne une fois par semaine. Je sais qu’il s’en contente et aimerait que ce soit plus souvent. De mon coté, même si parfois j’aimerais que ce soit plus fréquent, je suis bien obligée de constater que la machine à désir s’enraille vite : fatigue, une réflexion de sa part, une maison pas rangée alors qu’il était là toute la journée et Hop, bye bye Libido ; ce soir ce sera « l’hôtel des culs tournés ».

Avez-vous des habitudes sexuelles avec ton partenaire ? Une position que vous utilisez tout le temps ? Un préliminaire fétiche ?

Habitude ou routine… Je ne saurais pas différencier. J’ai l’impression qu’effectivement, nous avons une certaine routine. Notre position favorite reste la levrette. Nos rapports sont souvent courts, et petite confidence qui reste entre toi et moi : il m’arrive de simuler un peu pour être sûre qu’il jouisse vite et que je puisse aller faire autre chose…

Moi j’ai besoin de me caresser pour atteindre l’état de jouissance, mais connaissant bien mon corps ça peut aller vite… et après j’ai l’impression de ne plus rien ressentir donc j’aime bien que le rapport s’arrête… d’où le coté rapide de nos ébats.

 

3. L’influence des films romantiques

Est-ce que tu es pleinement satisfait-e de la vie sexuelle avec ton partenaire ? Si non, qu’est-ce que tu aimerais changer ? y-a-t-il des choses que tu n’oses pas dire à ton partenaire (sur le plan sexuel) ?

Pas besoin d’être extralucide pour comprendre entre ces quelques lignes, que je ne suis pas satisfaite de ma vie sexuelle.

Ah la la, les attentes et fantasmes sont grands, je rêve en voyant les films où les héros sont fous de désir et de passion l’un pour l’autre, où chacun de leurs baisers rend inéluctable la suite des événements. Le désir !!! Je voudrais pouvoir le désirer, m’enflammer moi aussi dès que son regard se pose sur moi avec insistance, dès que nos corps se frôlent, j’aimerais pouvoir ressentir le feu qui monte en moi… mais… non, rien de ça ne se passe.

Nous nous entendons bien, nous nous aimons (du moins je crois), nous avons les mêmes projets… mais de mon coté, pas de petite flamme prête à embraser mon corps en entier. Alors je fantasme, je m’imagine avec d’autres hommes, j’essaie de ressentir ces palpitations de premiers rendez-vous et des premiers baisers.

D’où tout mon questionnement sur la fidélité car après tout, déjà en pensée, je le trompe un peu en quelque sorte.

Comment lui dire que je ne le désire pas, comment lui signifier qu’il est trop maladroit pour me caresser…

Est-ce que tu estimes que ton couple va bien ? Si oui, super ! Si non, pourquoi à ton avis ? Est-ce que tu fais des choses pour tenter d’améliorer la situation (discuter, entreprendre des actions particulières, …) ?

Est-ce que mon couple va bien ? Si je n‘avais pas été nourrie pendant des années aux films de nanas, romantiques et passionnés, si je n’avais pas cru, moi aussi au Prince Charmant qui fait chavirer le cœur, à toutes ces histoires aux happy ends « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » (ah bah s’il y a beaucoup d’enfants, ça veut dire qu’ils s’éclatent bien sous la couette !) alors oui mon couple irait bien.

Nous vivons dans cette tranquille douceur, respectant l’autre, se soutenant dans les moments difficiles, cheminant vers des idéaux communs mais sans faire voler la couette et autres sex-toys qui titillent les sens.

Le désir est peut-être resté caché au fond d’un carton lors de nos déménagements.

Merci de participer à la vie du blog par ton témoignage !

 

Alala ! Même si ce ne sont que des fictions, les films peuvent modifier notre imaginaire et nous faire rêver à la possibilité d’idéaux qui n’ont rien à voir avec la vraie vie. Découvrez mon billet de blog (en cliquant ici) dans lequel je donne mon avis sur les relations passionnelles intenses, que j’ai moi-même expérimentées.

 

4. Et la communication ?

Le témoignage de P’tite canaille m’a beaucoup touchée, elle s’est ouverte et m’a confiée son intimité sexuelle sans tenter de maquiller la réalité. Je suis revenue discuter un peu avec elle sur Facebook pour compléter l’échange et tenter de lui apporter une petite aide :

Du coup j’ai une question par rapport à ton témoignage : Tu as essayé de parler de ton insatisfaction sexuelle à ton homme ? Est-ce que tu penses qu’il s’en doute ?

Je le dis mais il le prend pour de la rigolade… Bon c’est vrai en même temps que je le dis un peu en souriant parfois…

Oui c’est pas évident à dire ce genre de choses, on a peur de castrer nos mecs, de porter atteinte à leur virilité…

C’est ça… Et aussi d’entendre “en gros ça fait 10 ans que tu me mens…” même si ça ne fait pas 10 ans que c’est moins bien, lui l’entendra ainsi…

Bin oui, je te comprends… On entre plus vite dans des routines qu’on ne le croie mine de rien ! Et ensuite on est prises dedans, on ne sait pas comment faire, et les années passent…

Mine de rien ça fait de sacrés confidences pour deux inconnues… Mdr

Oui c’est vrai ! après c’est comme tu disais, avec l’anonymat c’est plus facile de se lâcher, on n’est pas dans un cadre relationnel avec des attentes particulières mises en place au fur et à mesure des années. Tu connais Rosenberg ? Son livre “Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)” (cliquez ici pour découvrir sa fiche Amazon) donne des bonnes clés de communication… si jamais ça peut te donner des pistes 🙂 

Je viens de le lire !!! 😁😁😁😁

Aaah super ça ! Plus qu’à mettre en pratique maintenant alors ! Le livre t’a plu ? (moi j’ai adoré et il m’a beaucoup aidée dans ma vie personnelle)

C’est un livre évidemment essentiel… J’en avais déjà tellement entendu parlé qu en fait il y a déjà certaines façons de parler que je me suis appropriées, mais après, je pense qu’une simple lecture ne suffit pas, un atelier avec “exercices pratiques” me parait nécessaire car c’est un énorme travail à fournir avant d’acquérir les automatismes de langage. Mais je le recommande bien évidemment !!!!!

Oui je te rejoins complètement, surtout que des fois c’est assez subtil. J’espère que vous parviendrez à instaurer petit à petit une communication (orale et sexuelle 😛 ) saine dans votre couple.

Orale et sexuelle… Coquine va… Que de jeux en perspective… 😂😂😂😂😂😂

Looool tu m’as bien faite rire ! Mais je suis sérieuse en plus ! On n’a qu’une vie ! Autant en profiter lol !

Je suis à 200% d’accord avec toi, il est important de vivre et de vivre pleinement… Je travaille donc à m’offrir une sexualité épanouie (à presque 40 ans il serait temps)!!!! C’est encore un sacré boulot, de lâcher prise, de confiance en sa féminité… Bref, toi-même tu sais puisque c’est le thème de ton blog… 🙂

C’était chouette ce petit échange… Bonne soirée.

Yes, bonne fin de journée à toi ! J’ai apprécié aussi, tu es pleine d’énergie c’est chouette.

Je remercie chaudement P’tite canaille pour son témoignage criant de sincérité. J’apprécie énormément sa transparence. Merci !

Je conclurai en rappelant qu’on n’a qu’une vie et que LA COMMUNICATION EST ESSENTIELLE au bien-être de tout type de relation : amicale, amoureuse, et sous la couette ! … Ensuite, avec les mots et le respect, vivre une vie magique est à portée de couette ! Tout est possible !

 

Et vous ? Comment se passe l’intimité sexuelle au sein de votre couple ?

 

Laissez-moi votre témoignage en m’écrivant ici ou commentez directement cet article (plus bas). Merci !

Si vous hésitez à vous confier, rendez-vous sur cette page.

 

Note de la rédaction (NDLR) : Les noms cités sont des pseudonymes pour protéger l’anonymat de la personne témoignant (voir ici les politiques juridiques du site).

Livres cités :

Crédit photographique : Madalin Calita (cliquez ici pour consulter son profil sur Pixabay / ici pour son profil Facebook / ici pour son profil Instagram @madalin1695 / ici pour lui envoyer un message).
NB : la photo est une illustration et non une photo de la personne témoignant.
 
Liker / Partager sur votre réseau social préféré :
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.