[TÉMOIGNAGE#27] HOMME SWITCH : « Je jouis quand elle prend le rôle de l’homme »Temps de lecture : 16 min

Loïc est un homme switch de 32 ans. Il se définit comme hétérosexuel ouvert d’esprit et pratique l’inversion des rôles traditionnels. Sa sexualité est à double rôle : “dominant” un jour, “soumis” un autre. Découvrez son témoignage inédit dans cet article !

Pour savoir de quoi on parle, les termes dans cet article sont compris dans leur définition traditionnelle, à but purement explicatif. On parlera de “rôle de dominant” / “actif” / “rôle traditionnel de l’homme” pour la personne qui est en position de domination. L’autre ayant le “rôle de soumis” / “passif” / “rôle traditionnel de la femme”.

On est d’accord que parler de domination au lit est réducteur, et je n’aime pas associer la sexualité à une prise de pouvoir. Et on est plus que d’accord que le genre (féminin-masculin) ne détermine absolument pas la façon de faire l’amour ! Il s’agit de vieux stéréotypes ridicules, mais pour être claire dans cet article je n’ai pas trouvé de solution plus simple que de les reprendre. Si vous avez d’autres suggestions, je suis à votre écoute dans les commentaires !

 

HOMME SWITCH : Rencontre avec Loïc

sondage instagram pour poser des questions à un homme switch qui aime qu'on le sodomiseLoïc m’a abordée via Instagram, pour me proposer de parler de sa pratique du switch sur le blog. Je vous ai alors demandé à vous, les gens sous la couette (les abonné-e-s du blog) de lui poser vos questions, que je lui ai ensuite envoyées. Voici son témoignage :

 

 

HOMME SWITCH : Quelques définitions pour savoir de quoi on parle

Comment définis-tu le « switch» ?

Je pratiquais l’échange des rôles avec mes partenaires féminines, et j’ai découvert ensuite que cela portait le nom de SWITCH.

Quels termes trouverais-tu adéquats pour déterminer le rôle inhabituel pour toi dans une relation sexuelle “classique” : être « soumis » / passif / dans le rôle traditionnel de la femme ?

  • Etre soumis : Alors je ne me qualifie pas du tout de soumis ou dominé, c’est pour cela que pour moi le switch ne fait pas partie d’une pratique SM du BDSM.
  • Etre passif : Oui pour le côté passif, j’adhère à ce terme. Je dis ainsi que je suis actif et passif avec une femme.
  • Dans le rôle traditionnel de la femme : Non s’il vous plait à bas les traditions, elle ne doit pas être cantonnée à être pénétrée. La vie c’est donnant-donnant, chacun son tour. Tu me sodo, OK je te sodo aussi.

Peux-tu définir les différentes pratiques que regroupe le switch ?

Je ne vais pas énumérer toutes les pratiques car je ne pense pas toutes les connaître. De plus, on est tous et toutes différentes et pas attiré-e-s par les mêmes choses. En résumé, ça peut débuter soft jusqu’à des échanges de vêtements, lingerie ou pratiques BDSM les plus hard (je ne saurais en parler, ce ne sont pas mes jeux).

Dans ma pratique personnelle, je réalise un switch ¨soft¨. Pour moi, le switch est vraiment le partage avec ma partenaire et surtout l’égalité des plaisirs (je te fais jouir, tu me fais jouir). Il s’agit d’échanger les rôles pendant le rapport : un jour c’est toi et la prochaine fois c’est moi. A chacun sa pénétration.

Tu m’as parlé de pegging et strap-on, qu’est-ce que c’est ?

Femme très sexy portant un gode-ceinture violet pour sodomiser un homme switch, dessin érotique
Auteur : Frank Ar Hollow

Le pegging désigne la pratique d’une femme qui pénètre analement un homme à l’aide d’un gode-ceinture (définition au sens strict). Le gode-ceinture est l’accessoire le plus facile et sympa pour réaliser une belle inversion des rôles.

Le strap-on, c’est l’utilisation du gode-ceinture à d’autres fins, pour une pénétration vaginale entre 2 femmes par exemple.

 

HOMME SWITCH : Liens entre pratique du switch et certains facteurs de sa vie (attention clichés)

Peux-tu me raconter ton histoire? Comment en es-tu venu à pratiquer le switch ?

Depuis tout jeune, je suis assez ouvert d’esprit sur le sexe et la sexualité. J’ai toujours été prêt à tester de nouvelles expériences, dont le libertinage dès l’age de 21 ans en clubs et soirées privées. J’ai eu plusieurs partenaire féminines attirées par mes fesses : massages, caresses, anulingus (rimming) et doigts… Cela ne m’as jamais choqué ni fait mal (bien au contraire), j’ai tout trouvé agréable.

Alors lorsqu’une petite amie encore plus coquine que les précédentes m’as suggéré l’insertion de son vibro fin et très lisse je lui ai répondu : « pourquoi ne pas essayer ». Elle m’a d’abord bien léché et doigté pour me préparer, puis elle a inséré son gode… et quelques allers-retours tout en me masturbant m’ont fait éjaculer très rapidement. Je venais de découvrir un autre orgasme, par la stimulation de ma prostate.

Plus tard pour son anniversaire, connaissant son fantasme j’ai décidé d’aller en sex-shop acheter son accessoire de rêve. Je lui ai préparé une soirée romantique d’anniversaire avec petit repas que j’avais concocté pour elle. Arriva le gâteau aux fraises, moi nu, et son cadeau… Très excitée, elle a mangé une fraise puis m’a allongé sur la table pour me sucer tel son dessert. Je lui ai alors dit qu’il était l’heure d’ouvrir sa surprise. Le papier arraché, elle a regardé la boite et a compris tout de suite que ce soir était le jour J : me pénétrer au GODE CEINTURE en plus de nos jeux habituels d’anulingus …. Il y a d’abord eu l’installation périlleuse de cet accessoire puis des jeux toute la soirée.

Butt, Strawberries Fruit, Naked, Skin, Erotic, Nudes, fraises sur un dos d'homme, fesses, photo érotique, homme switch
Source : Klaus Hausmann (Pixabay)

Génial ! Maintenant je vais te poser des questions qui reflètent les clichés caricaturaux concernant les hommes “soumis”, dans l’idée de vois s’ils se confirment pour toi ou non.

Penses-tu avoir une allure plutôt « virile » ou « féminine » ?

Je suis très viril physiquement. Les gens me comparent très régulièrement à un joueur de rugby. On me demande souvent si je fais ce sport.

Mais je suis à cheval sur l’hygiène et l’apparence quand même : taille à la tondeuse des poils des aisselles, de mon sexe et de mes testicules. Par chance, je suis très peu poilu ce qui d’après moi fait ma force. Mes partenaires ne sont ainsi pas dégoûtées par des poils dégueulasses aux endroits intimes qu’elles peuvent lécher avec plaisir.

Je me permet juste une petite remarque ^^ les poils ne sont “dégueulasses” QUE s’ils ne sont pas lavés. Si tu as une hygiène correcte, des poils ne sont en rien sales. C’est comme les cheveux, ils ne sont sales que si tu ne les laves jamais. Ils ne sont pas sales par essence.

Est-ce que ta pratique du switch a un lien avec ton orientation sexuelle d’après toi ?

Non aucun rapport avec une quelconque orientation sexuelle, juste coquin et ouvert d’esprit.

Femme dominante, homme soumis, homme switch, femme sexy, dessin érotique
Source : mikegi (Pixabay)

Je voudrais mettre l’accent sur certains a priori que peuvent avoir certains hommes ou certaines femmes, avec des remarques telles que « Tu dois être homosexuel refoulé pour te faire sodo par une femme » « T’es soumis »… Au début c’est chiant. Après en y réfléchissant, ces personnes fermées d’esprit, on s’en fout royalement !

 

Est-ce que tu estimes porter les valeurs du féminisme ? Si oui, comment cela se concrétise dans ton quotidien ?

Pour moi dans la vie c’est donnant-donnant, je ne suis pas du tout macho, je porte la femme sur un piédestal, je suis très respectueux. La femme et son corps une religion pour moi.

Mais comme dans tout, le féminisme extrême n’est pas pour moi (je vous donne mon  exemple, ces femmes par féminisme extrême ne se rasent plus, un look pourri, …. ) mesdames vous êtes belles et sexy alors restez le.

Tiens… Je ne savais pas être une féministe extrême ! Personnellement je me rase seulement quand je le souhaite. Je le fais par choix, et il s’agit pour moi de respecter mon corps, simplement 🙂 Chacun-e devrait être libre de faire ce qu’il-elle veut, et ne pas suivre une pratique par injonction, pour correspondre à une norme. Je ne vois pas en quoi c’est extrémiste de ne pas se raser ! Cela ne restreint la liberté de personne…

Comment décrirais-tu ta relation de couple ? Est-ce qu’un de vous deux est plus « dominant » dans la relation ? Comment prenez-vous vos décisions inhérentes au couple ? Qui fait le plus souvent des sacrifices ?

Actuellement célibataire je ne peux pas décrire une situation de couple actuelle.

Avec mes partenaires j’ai toujours été à l’écoute tout en leur suggérant mes goûts personnels, je suis généralement dominant mais toujours respectueux et je vois toujours un partage ensemble (hobbies, activités, tâches ménagères).

 

HOMME SWITCH : Sa vie sexuelle et pratique du switch

Tu as quelle fréquence de rapports sexuels quand tu es en couple ? Pratiques-tu toujours le switch lorsque tu es en couple ?

J’aime faire l’amour le plus souvent possible, en début de relation c’est plusieurs fois dans la même journée. Après quelques temps, une baisse de cette activité se fait sentir, 3-4 fois par semaine c’est bien, non ?

Etant un homme très honnête et ouvert d’esprit, j’évoque la sexualité lors de la séduction et de la période de drague. J’aborde ma pratique du switch avant même le premier rapport sexuel. Cela peut plaire, intriguer ou repousser (tant pis alors pour elle). J’essaye au maximum d’avoir une partenaire qui aime ou veux pratiquer.

Quelle est la pratique (relevant du switch) que tu préfères ? Pourquoi ?

J’aime beaucoup passer du temps à m’occuper d’elle, de ses goûts et son plaisir. Je veux la faire jouir. Puis comme je sais qu’une femme redescend beaucoup moins rapidement en excitation que nous les hommes ENSUITE arrive le moment d’inverser les rôles et doubler le plaisir. Mon péché mignon est vraiment lorsqu’elle me lèche l’anus. J’adore sentir sa langue. Mais je jouis encore plus quand elle me sodomise avec mon gode ceinture jusqu’à me faire éjaculer.

Naked, Butt, Erotic, Act, Ass, Nudes, Man, Rump, homme nu, photo érotique, homme switch, fesses masculines, musclé, sexy, désir
Source : HS120 (Pixabay)

Est-ce que tu utilises des accessoires? Si oui, quel est celui que tu utilises le plus, et celui que tu préfères ?

J’ai donc acheté un gode ceinture. J’ai aussi un plug anal et un double dong [NDLR : sorte de double gode qui peut être inséré d’un bout dans le vagin, et de l’autre dans l’anus, dans le cas de Loïc].

J’ai gardé ces accessoires car c’est la clef numéro 1 lorsqu’on pratique l’anal. Une nouvelle partenaire n’a pas forcément ces accessoires avec elle et aussi sexuellement je ne me vois pas être pénétré par un gode qui est allé dans le cul d’un autre. Pour moi, c’est clairement plus facile de lui faire essayer car ce sont mes accessoires.

Pour la pratique du pegging : quelle est la taille adéquate pour une bonne pénétration sans douleur ?

Comme évoqué précédemment, je suis allé progressivement dans la pratique anal, je suis arrivé a une taille assez grosse mais souhaite ne pas franchir d’autres dimensions. Il y a en sex-shop différentes tailles de plugs, godes et gode-ceintures. Vous pourrez au fur et à mesure acheter d’autre tailles si vous ressentez le désir d’une dilatation plus conséquente.

Quels conseils d’hygiène pourrais-tu donner pour s’y préparer ?

Act Of Part Of, Act, Naked, Flower, Blossom, Bloom, fleur rose sur des fesses masculines, homme switch, photo érotique, cul nu
Source : Klaus Hausmann (Pixabay)

Alors surtout mon conseil : pas ou très peu de poils.

Ensuite bonne douche, et lavement de l’anus soit avec la douchette soit avec une poire de lavement (se trouve en sex-shop). Oui le cul propre est obligatoire pour ne pas la dégoûter et lui donner envie d’y retourner.

Visiblement les poils c’est pas ton truc !

Que ressens-tu pendant le « switch » ?

J’aime m’abandonner à elle le temps d’un instant, lui offrir le volant pour aller sur ce chemin. Je n’aime pas être violenté lors de la sodomie. Je préfère une douceur avec des aller-retours assez lents sans à-coups

Quel est ton meilleur souvenir ?

A chaque fois que je fais découvrir à une partenaire pour la première fois. Mais aussi je trouve cela assez excitant d’en discuter ouvertement avec une femme.

Quel est ton pire souvenir ?

Une ex-partenaire égoïste qui n’as pas voulu recommencer car elle ne pouvait rien ressentir lorsqu’elle me pénétrait avec le gode-ceinture. C’était tout pour elle dans nos jeux sexuels et je n’aimais pas ça.

As-tu des fantasmes et envies que tu n’as pas encore réalisé ?

Oui il me reste encore quelques fantasmes. Sexuellement avec le libertinage j’ai déjà expérimenté beaucoup de pratiques, beaucoup de jeux en trio HHF, gang bang (que j’aime pas du tout). J’ai également réalisé un certain nombre de mes fantasmes avec mes petites amies, ou des partenaires de jeux.

Mes fantasmes restants je ne souhaite pas les réaliser avec une petite amie pour laquelle j’ai des sentiments.

Ah d’accord, tu mets une dichotomie entre certaines pratiques sexuelles et amour.

Mais hormis ces fantasmes particuliers, pourrais-tu aimer une personne qui n’est pas switch au lit comme toi ?

Non. Récemment je suis tombé sur une femme 100% soumise et cela ne me plaisait pas du tout, la relation a coupé court.

 

HOMME SWITCH : Son bien-être

Globalement, es-tu satisfait de ta vie sexuelle ? Si non, qu’est-ce que tu aimerais changer ? Y-a-t-il des choses que tu n’oses pas dire à une nouvelle partenaire (sur le plan sexuel) ?

Oui je suis content d’avoir joué, profité et fait les choses que je voulais découvrir. Quelque chose à changer, je ne pense pas. Je suis un homme switch épanoui.

La chose que j’ai plus de mal à évoquer c’est d’avoir fait des trio bisexuels HHF, trio lors desquels j’ai rencontré des couples et joué avec elle mais aussi avec son compagnon.

Est-ce que tes proches (amis, famille) sont au courant de tes pratiques intimes ? Comment tu te sens par rapport à eux ?

Quelques personnes connaissent mes jeux switch et gode-ceinture avec les femmes. Certaines personnes ont eu la langue un peu trop pendue sur cela (peut être en soirées trop alcoolisés)… Il m’arrive d’avoir des piques de certaines de ces personnes pour faire les malins. Je trouve cela enfantins et fermé d’esprit, et dorénavant je les évite.

Par contre très très peu de personnes savent pour les trio bi HHF.

Ma famille sait que j’ai des aventures avec des partenaires mais rien sur mes pratiques sexuelles, et rien sur le fait que je sois un homme switch.

 

HOMME SWITCH : Ses conseils pour les abonné-e-s

En tant qu’homme switch, aurais-tu un conseil à donner aux abonné-e-s qui souhaiteraient expérimenter l’inversion des rôles traditionnels dans leur sexualité ?

Je trouve que l’inversion des rôles passe par cette fameuse sodomie alors un conseil pour la pratiquer :

  • Couples : discussions, jeux et parlez de vos fantasmes votre libido sera bien plus  développée.
  • Messieurs : tout d’abord, hygiène : stop poils. Laissez-la s’approcher progressivement de votre cul et avoir les accessoires. Restez vous même avec votre partenaire.
  • Mesdames : malheureusement peu, voire très peu, vous laisseront approcher cette zone d’EGO. Vous ne pourrez pas proposer votre fantasme tel quel, ils ne comprendront pas… Approchez-le doucement comme elles ont pu m’initier progressivement. Ou si vous trouvez un homme qui aime et vous en parle, foncez !

Arrives-tu à trouver facilement des partenaires à l’aise dans les deux rôles ? Comment trouver un-e partenaire assez ouverte d’esprit pour pratiquer le switch ?

J’ai eu la chance d’avoir des partenaires non réfractaires à cette pratique. Suis-je tombé que sur des femmes ouvertes d’esprit, je ne pense pas mais j’ai su les emmener sur ces chemins de sexe plus ouvert.

Pour les couples : Comment amener son/sa partenaire à pratiquer le switch ? Comment as-tu abordé le sujet avec ta compagne vu le tabou qui entoure cette pratique ?

LA COMMUNICATION ! Parlez entre vous. Je trouve qu’un fantasme pour des jeux à deux uniquement est plus facile à avouer qu’une envie de sexe à plusieurs par exemple.

Elle m’avait parlé de son fantasme, je l’ai réalisé et maintenant j’adore ça.

Man and Woman Sitting on a Bench, une femme et un homme assis sur un banc dans un parc public, beau couple, amour, love, discussion, communication, homme switch
Source : Oleksandr Pidvalnyi (Pexels)

Selon le système de croyances de chacun, un même fantasme peut sembler super simple à aborder pour une personne A et complètement inavouable pour une personne B ^^ 

Merci pour toutes tes réponses, c’est super d’avoir pu explorer ton point de vue en tant qu’homme switch ! Dans le sondage pour préparer cet article, une abonnée m’a dit qu’elle trouvait génial que tu assumes ta sexualité. Elle adore que des hommes sortent des clichés.

Merci pour ce compliment, j’assume vraiment cette sexualité car elle me procure beaucoup de plaisir et de partage. J’espère sincèrement que les abonné-e-s soient déjà avec ou trouvent des partenaires ouverts d’esprit et épanouissants.

Je remercie chaudement Loïc. Son témoignage brise le cliché des hommes switch soi-disant homosexuels refoulés. Les pratiques sexuelles n’ont rien à voir avec l’orientation sexuelle

 

Vous aussi, vous êtes un homme switch ? Partagez votre histoire dans les commentaires.

 

❤ Love ❤

Morgane Z.

« L’épanouissement sexuel loin des normes »

 

Note : Cet article est un témoignage : ce que dit Loïc n’engage QUE Loïc. Son histoire personnelle ne représente pas forcément l’histoire de chaque homme switch. Ce témoignage est le dernier de mon défi blog (témoignage numéro 21/21) : tout est expliqué dans mon article vous l’annonçant.

Toutes mes publications sont à but éducatif et n’ont en aucun cas pour but d’inciter à la haine ou détériorer l’image d’une quelconque communauté. Si vous vous sentez vexé-e-s, sachez que ce n’était pas mon intention.

 

En complément de ce témoignage, découvrez sur le blog :

 

————-

Crédits artistiques :

Liker / Partager sur votre réseau social préféré :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.