couple africain complice en train de rire, photo noir et blanc, en immersion dans l'intimité africaine, "en Afrique, quand une fille va au mariage vierge, c'est une fierté pour sa famille", citation d'Amadou, couple noir, couple de couleur, grand sourire, culture africaine, règles religieuses, chasteté, virginité, pas avant le mariage

Cinq ans en couple sans faire l’amour – Défi blogueuse : témoignage 5/21

Témoignage sexo 5/21 : Depuis le 16 Février 2018, je réalise mon défi de blogueuse follement motivée ! Comme expliqué dans mon article vous l’annonçant, je recueille les témoignages de 21 abonné-e-s motivé-e-s et les publie sur mon blog, chaque jour pendant 21 jours !
Il n’y a aucune norme en sexualité et je souhaite en parler sans tabous. Il me semble plus juste de laisser la parole à tout-un-chacun pour montrer la “réalité du terrain”, plutôt que de m’exprimer à leur place en m’imaginant des choses probablement erronées. Le but des partages de témoignages est une meilleure compréhension de chacun, quel-le qu’il-elle soit, pour appréhender la sexualité sous un angle plus proche de la réalité que les stéréotypes qu’on nous sert dans les films et les médias mainstream. Ces échanges de témoignages vont nous permettre d’enrichir le dialogue autour de la sexualité et d’apprendre les uns des autres !
Et maintenant, place au cinquième témoignage sexo de la série !

 

Dans la lignée du témoignage d’une jeune Africaine hier, voici aujourd’hui l’histoire d’Amadou, un Africain hétérosexuel de 30 ans. Il m’a contactée via Facebook pour me dire qu’il aurait bien aimé témoigner mais qu’il aurait peu de choses à dire car dans sa précédente relation il n’a pas eu de relation sexuelle. Je lui ai répondu qu’il s’agissait toujours d’une forme de sexualité et j’ai essayé d’en savoir plus :

Combien de temps a duré cette relation ?

5 ans.

Ah ouaiiiis 5 ans ! Longue relation alors ! Tu peux me raconter votre rencontre ?

Au début on devait se rencontrer pour que je l’aide dans ses études, je devais lui passer des cours. J’avais fait les mêmes études qu’elle 4 ans plus tôt. Quand je suis venu chez elle, apparemment je lui ai plu car elle est tout de suite rentrée dedans pour se changer et se faire belle, avant de revenir discuter des cours. J’ai bien apprécié sa forme et je me suis dit « oui ce serait un bon coup ». Il ne s’est rien passé de plus ce jour-là. Puis je suis parti dans une autre ville. Je lui ai fait des avances compréhensibles. Puis j’ai fait le vide. Puis elle était intéressée. On a conclu au téléphone. Le lendemain on s’est rencontrés, y’a eu des bécots (on s’est bécotés, embrassés, bien embrassés même).

Ensuite, elle est partie dans une autre ville. On s’appelait tout le temps, on a beaucoup échangé sur nos façons de voir les choses. Puis on a fait les vacances ensemble, et là on n’a rien fait de sexuel mais c’était du love.

Chouette début de relation… Et du coup vous avez continué en mode love-love mais sans passer sous la couette ?

Elle m’a avoué au téléphone être vierge. Sa volonté était de rester vierge. J’ai respecté son choix « t’inquiète ce sera ma volonté aussi ». Elle voulait que je lui sois fidèle, ce que j’ai été. J’ai affectionné une autre fille mais je n’ai accepté de coucher avec elle ni de l’embrasser. J’ai toujours mis des limites, même si on se voyait souvent car on était collègues. Cette européenne était belle sur tous les plans, et on avait tellement de choses en commun… Mais je restais fidèle à ma copine. Je parvenais à résister et à ne pas avoir d’érection en sa présence, ce qui était super difficile.

Très fidèle alors, waow. Est-ce que vous avez quand même partagé des moments intimes avec ta copine ?

J’aimais beaucoup ma copine, j’étais prêt à aller loin avec elle. On est restés 5 ans ensemble, sans jamais faire l’amour. On faisait plein de trucs, mais pas de pénétration, quelque soit la forme, quelque soit le trou (à part la bouche, à des moments elle me suçait). Elle avait des styles de sucer qui me plaisaient beaucoup, du coup je n’étais pas trop malheureux sur le plan sexuel. On s’embrassait beaucoup, on se câlinait, c’était comme si on couchait ensemble. J’ai compris que le sexe c’est bien mais ça ne doit pas reposer sur la pénétration. C’était un bon exemple pour voir que c’est possible d’avoir des astuces et tout, et ça améliore la complicité. Je ne m’ennuyais pas du tout avec elle.

Super, donc en fait tu associes le terme “faire l’amour” à la pénétration. Mais au final, vous avez quand même fait l’amour ! Il n’y a seulement pas eu de pénétration en tant que telle. Est-ce que tu connais la raison pour laquelle elle refusait toute pénétration ?

Elle ne voulait pas coucher car il y a beaucoup de conservation en Afrique sur la virginité et tout ça. Je me disais dans ma tête qu’après tout on allait se marier, donc ça ne me dérangeait pas d’attendre. En Afrique, quand une fille va au mariage vierge, c’est une fierté pour sa famille, car le sexe est encore tabou. Si jamais j’avais insisté pour faire l’amour quand même, elle aurait préféré se dévierger plutôt que j’aille voir ailleurs pour satisfaire mes envies. Mais comme je respectais sa volonté, c’était bon.

D’accord, c’est intéressant de voir le poids de la culture sur l’intimité personnelle. Je ne savais pas que la virginité avait encore une grande valeur en Afrique, même si au fond je ne suis pas tant étonnée que ça.

Mais si vous étiez si complices, comment ça se fait que votre relation ait pris fin ?

On a arrêté pour une crise de jalousie et d’orgueil, elle était jalouse de ma collègue Européenne. J’ai essayé de lui faire comprendre qu’il ne se passait rien avec cette fille, mais je pense que certaines personnes la conseillaient mal. Elle croyait que je couchais avec l’autre, elle a commencé à faire la tête. J’avais du mal à la comprendre. Elle disait que je la trahissais. Elle est allé voir un autre mec pour me rendre jaloux.

Dommage qu’un manque de confiance se soit installé malgré votre complicité. Et avec du recul, que penses-tu de votre relation de 5 ans sans pénétration ?

Je regrette un peu de ne pas avoir fait l’amour avec elle. Déjà avant elle j’avais consenti à ne pas le faire pour une autre Africaine, mais en vrai j’adore ça.

J’aime super bien le sexe, si je peux trouver une femme qui est d’accord, tous les jours je le ferai… Mais j’ai compris que ce n’est pas une chose essentielle. Il existe plein d’autres choses. Le sexe peut être là pour améliorer et embellir la relation seulement.

Oui c’est vrai, après dans ton cas il n’y avait pas de pénétration, mais il y avait tout le reste, et vous aviez peut-être une meilleure complicité sexuelle que d’autres couples qui pratiquent la pénétration !

 

Je remercie Amadou pour m’avoir confié l’histoire de sa relation à l’africaine. C’est super intéressant de découvrir comment se vit la sexualité dans d’autres cultures ! J’aime sa sincérité et je le remercie de m’avoir dévoilé les dessous de sa culture !

 

Et vous ? Comment vivez-vous la sexualité au sein de votre couple ?

 

Laissez-moi votre témoignage en m’écrivant ici ou commentez directement cet article (plus bas). Merci !

Si vous hésitez à vous confier, rendez-vous sur cette page.

 

Note de la rédaction (NDLR) : Les noms employés sont des pseudonymes pour protéger l’anonymat de la personne qui s’est confiée (voir ici les politiques juridiques du site).

Crédit photographique : William Stitt  (Instagram : @_willpower_)
Liker / Partager sur votre réseau social préféré :
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.