jeune femme bisexuelle blonde qui te regarde dans les yeux avec un sourire, coucher de soleil au loin, phrase écrite : « L’idée est vraiment répandue que les bisexuel.lle.s le sont pour avoir ’’un plus grand choix’’, mais c'est complètement faux. Comme tout le monde, IL M’ARRIVE DE PASSER PLUSIEURS ANNÉES SANS RELATION AMOUREUSE ET/OU SEXUELLE. On est comme tous les homos et les hétéros. » , témoignage d'une bisexuelle qui n'est pas folle du cul pour autant, journée internationalle contre les LGBTphobies, bisexualité, tolérance, biphobie

Bisexuelle mais pas folle du cul pour autant, elle casse les clichés – Défi blogueuse : témoignage 14/21

Témoignage d’une bisexuelle (témoignage numéro 14/21) : Comme expliqué dans mon article vous l’annonçant, je recueille les témoignages de 21 abonné-e-s et les publie sur mon blog depuis le 16 Février 2018. Initialement, le défi était de les publier sur une période de 21 jours… Hum hum !! M’étant engagée sur plusieurs projets en même temps, respecter ce délai fou n’a pas été possible ! Je vais quand même publier 21 témoignages, mais en plus de temps 🙂 Avec ces témoignages, j’espère permettre à chacun d’appréhender la sexualité sous un angle plus proche de la réalité que les stéréotypes qu’on nous sert dans les films et les médias mainstream. Apprenons les uns des autres dans le monde idéal des bisounours et des licornes ! 

Nous sommes le 17 mai, journée contre les LGBTphobies (haine envers les personnes lesbiennes, gay, bi et trans). J’ai choisi de publier le témoignage de personnes LGBT afin de montrer que ce sont des personnes comme les autres. J’ai lancé un appel à témoignages sur mes réseaux sociaux auquel trois personnes ont répondu :

 

Après le témoignage d’Isa (cliquez ici pour le découvrir), c’est au tour de Lyria. Cette jeune femme de 20 ans s’est toujours inconsciemment sentie sexuellement et sentimentalement attirée par les garçons et aussi les filles. Elle se définit ainsi comme bisexuelle. Lyria m’a contactée via Facebook en réponse à mon appel à témoignages :

Bonjour, je suis bisexuelle et serais d’accord pour témoigner anonymement.

Salut ! Merci de m’avoir contactée !!! C’est sympa de vouloir témoigner contre la biphobie ! C’est comme tu le sens, tu choisis le sujet avec lequel tu es la plus à l’aise :
– Raconter une chouette expérience amoureuse avec une fille
– Décrire ce que tu fais au lit avec une fille
– Raconter un peu ton mode de vie sexuel et expliquer un peu comment tu t’es rendue compte être bi

Merci❤

Alors comment je me suis rendue compte que j’étais bi :

Dès la fin de l’école primaire, je me suis posée des questions mais c’est en entrant au lycée, dans un environnement moins hostile et plus ouvert que j’ai pu découvrir et assumer ma bisexualité auprès de mes amis.

Du coup, depuis toute petite tu te sens attirée par les deux sexes ?

Oui, de façon plus ou moins consciente.

D’accord, comment ça s’est passé alors ? Tu as eu d’abord des amoureux puis tu as exploré ton attirance pour les filles ?

Alors, j’ai commencé par seulement des amourettes de collège avec des garçons. Puis j’ai vécu ma première histoire d’amour avec une fille.

Ma première histoire d’amour avec une fille est vraiment drôle : en principe on n’aurait jamais dû se rencontrer puisque pendant que j’étais au lycée elle était déjà en études supérieures. Un jour, je suis allée passer une journée dans la classe où elle était pour voir si j’allais partir dans ces études-là. On s’est parlées et on a vite remarqué qu’on avait beaucoup de points communs. On s’est échangé des yuris (mangas racontant des histoires d’amour entre filles)… Et de fil en aiguille on s’est rapprochées. On a fini par se mettre ensemble. Pour l’anecdote, je suis finalement partie dans les mêmes études qu’elle.

Super ! L’histoire avec ta première copine a duré combien de temps ?

Elle a duré 7 mois.

D’accord, merci. Et maintenant tu as des relations amoureuses avec tous types de personnes, sans que leur sexe n’influe ton choix ?

Oui c’est ça. Après cette histoire d’amour avec une fille j’ai eu des relations sentimentales avec des garçons.

D’accord. Et actuellement tu es en couple ?

Non, je ne suis pas en couple.

L’idée est vraiment répandue que les bisexuel.lle.s le sont pour avoir « un plus grand choix » mais c’est complètement faux. Comme pour tout le monde, il m’arrive aussi de passer plusieurs années sans relation amoureuse et/ou sexuelle. On est comme tous les homos et les hétéros.

Tu as raison, il faut casser ces clichés.

Ta famille est au courant ?

Non, ma famille n’est pas au courant.

D’accord, merci beaucoup 🙂 Tu peux me dire le pseudo que tu souhaites et ton âge s’il te plait ?

20 ans et Lyria comme pseudo

Super ! je rédigerai tout comme il faut demain matin et t’enverrai le tout avant publication pour que tu valides 😉

A lire aussi : Les trois habitudes qui ont transformé ma vie sexuelle

 

Je remercie Lyria pour m’avoir confié l’histoire de sa bisexualité. Merci !

Et vous ? Avez-vous une histoire personnelle de votre sexualité à nous raconter ?

 

Laissez-moi votre témoignage en m’écrivant ici ou commentez directement cet article (plus bas). Merci !

Si vous hésitez à vous confier, rendez-vous sur cette page.

 

Note de la rédaction (NDLR) : Les noms cités sont des pseudonymes pour protéger l’anonymat de la personne témoignant (voir ici les politiques juridiques du site).

Crédit photographique : Madalin Calita (cliquez ici pour consulter son profil sur Pixabay / ici pour son profil Facebook / ici pour son profil Instagram @madalin1695 / ici pour lui envoyer un message).
NB : la photo est une illustration et non une photo de la personne témoignant.
 
Liker / Partager sur votre réseau social préféré :
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.